mardi 16 septembre 2008

Jour 3 - Oahu-Malaekahana - Big Island-Spencer Beach Park

Premier réveil sous la tente en cette belle journée de Mardi. Et forcément, sous la tente, le réveil est matinal. 7 heures du matin, Elsa et Sylvain, en voyage de noces sont debout, frais et dispo, près à décoller !


D'ailleurs, à la fin de la journée, nous décollerons vraiment puisqu'en fin d'après-midi, nous quittons Oahu pour rejoindre, en avion, la seconde île de notre programme, Big Island.

Mais avant cela, nous allons continuer notre route vers le nord pour découvrir le North Shore, là où se trouvent les plus célèbres spots de surf du monde...en tout cas, les plus mythiques...qu'on regardera de la plage parce que notre dernier entrainement date d'il y a un peu trop longtemps pour s'y frotter !

Pipeline (c'est son nom) est le spot de surf le plus prestigieux de la planète. C'est essentiellement ce qu'on appelle une gauche, c'est-à-dire que la vague déroule vers la gauche pour le surfeur qui fait face à la plage. Ce spot accueille chaque année la dernière étape du championnat du monde de surf.


Mais finalement, sur place, les vagues ne sont pas du tout impressionnantes...et c'est finalement assez normal vu que la saison des gros tubes est plutôt en hiver...

Cela dit, les panneaux plantés sur la plage montrent bien que les débutants ne sont pas les bienvenus dans la zone...

Nous continuons notre route et nous arrêtons sur plusieurs spots le long du North Shore jusqu'à notre destination finale : le mythique "Surf'n'sea", le magasin de surf le plus connu (et le plus ancien) d'Hawaii.

Surf n Sea est aussi connu pour son panneau "Surfers x-ing" ("traversée de surfers" pour les non-inités à la signalisation routière US...). Ca nous rappelle les panneaux de Yosemite l'année dernière (Bears x-ing...c'était un peu plus "sauvage"...là, le surfeur risque pas de t'éclater ta bagnole avec ses p'tites pattes pleines de griffes !)

Quelques achats, une petite pause déjeuner (on n'a pas eu le droit aux Pancakes et autres french toasts ce matin...aaaah, c'était bien le Hilton) et on reprend la route pour faire les 33 miles qui nous sépare de l'aéroport d'Honolu et attraper notre vol vers Big Island...

Alors là, gros calcul stratégique.
- Soit G la compagnie aérienne sur laquelle on a réservé les billets (qui s'appelle GO)
- Soit A l'Aéroport d'Honolulu
- Soit D la distance nous séparant de l'aéroport
- Soit V la vitesse moyenne sur les routes Hawaiiennes
- Soit Ta le temps estimé pour faire le plein
- Soit Tb le temps estimé pour rendre la voiture
- Soit Tc le temps estimé pour aller du parking des voitures de loc à l'aéroport, en navette
- Soit Td le temps estimé pour enregistrer et passer tous les contrôles de sécurité
- Soit Hd l'heure de décollage
- Soit Ha l'heure d'alarme (l'heure à laquelle il faut mettre vite fait ses p'tites fesses dans la voiture pour être sûr de pas rater son avion)

- Sachant que G indique qu'il faut être présent à A, 2 heures avant Hd
- Sachant que D fait environ 50 km en passant par l'intérieur de l'île mais qu'il paraît qu'il peut y a avoir des bouchons
- Sachant que V = 50km/h
- Sachant que Ta+Tb+Tc+Td est estimé grosso merdo à 1 heure

Pour Hd = 3.35 pm (15h35), calculez Ha...

Vous avez 30 secondes...

J'attends....

...


...


Attention plus que 6 secondes...


...


Le compte est bon
- La réponse mon cher Bertrand ? - Et bien, c'était facile, niveau Ce2 voir Cp de bon niveau...
Alors :
15.35 - 2 = 13.35
13.35 - 1 = 12.35
12.35 - (50/50*1) = 11.35 - Mais Bernard, cela veut dire que nous devrions déjà être partis...
- Oui tout à fait ma chère Elsa...
- ***** biiiiiip ******, magne toi Sylvain, on va rater l'avion !!!

...Bon, on abrège donc malheureusement nos déambulations dans le coin du North Shore et on trace notre route vers Honolulu.

Plein de la voiture : No problem (on s'est pas trop posé de question, on s'est dit que ça devait être la même essence que celle de la voiture de l'année dernière !)
- Rendage de voiture : No problem
- Navette : No problem
- Enregistrement : No Problem
- Contrôle Sécu : No Problem....

Résultat : On a presque deux heures à attendre à l'aéroport...à pas pouvoir faire grand chose....

Note pour les prochains vols sur les autres iles : considérer la variable fixée à 2 heures à une valeur inférieure....1 heure par exemple, histoire de plus perdre de temps !

Bref, on prend donc notre petit vol vers Kona sur l'ile de Big Island. Le vol dure moins d'1 heure et nous arrivons à 4.15 pm là bas.

On refait tout le tralala :
Descente de l'avion, récupération des bagages, navette vers les locs de voiture, récupération d'une voiture (qu'on demande un poil plus petite que la Taurus), branchage du GPS et c'est parti.

Nous avons environ 1 h de route vers le Nord pour rejoindre le Spencer Beach Park où nous allons planter la tente pour 3 nuits (si tout se passe bien).

Bien évidemment, on a zappé volontairement l'étape achat d'un permis de camping vu que les seuls bureaux situés à Kona étaient forcément fermés étant donné notre heure d'arrivée....on verra bien comment ça se passe sur place !

Les paysages qu'on aperçoit sur la route n'ont rien à voir avec ceux d'Oahu...on se sent clairement sur une ile volcanique, et cette sensation est renforcée par le fait qu'il n'y a aucune maison sur le bord de la route pendant les 40 km...c'est le désert...franchement, avec la nuit qui commence à tomber, on a l'impression de foncer vers un milieu hostile !


On arrive au Spencer Beach Park juste avant que le soleil ne se couche. Finalement, pas si hostile que ça ! Là encore, un camping au bord de la plage, dans une petite baie et là encore 5 tentes qui se battent en duel (à 5 ? Oui ben, je sais pas moi si ça existe des duels à 5 mais bon, on va pas se formaliser sur mon français non ?).


Par contre là, alors qu'on plante la tente, un gars vient nous voir et nous demande si on a un permis...Bien sûr que non l'ami on n'a pas de permis !!!

Il nous demande donc de payer 5 dollars
(le prix normal) par personne pour la nuit contre un petit reçu.

Et voilà, on est en règle !

Le soleil se couche alors que nous dînons tranquillement sous les arbres, vue imprenable sur l'océan pacifique. On en profite pour repérer consciencieusement le parcours prévu pour le lendemain. Big Island nous voilà !!


video

2 commentaires:

Djulo a dit…

Bon va falloir passer aux choses sérieuses maintenant et faire tomber les fringues les amis !
C'est pas le tout de poser tout habillés sur la plage avec la planche plantée dans le sable.... non mais !

Journal pas intime d'une Pequena Mierda a dit…

La suite, la suite!