mardi 30 septembre 2008

Roadpictures 2 - 22 jours résumés en 2 minutes !

video

Jour 22 - Escale à NY

Bon, y'a pas de secret, Honolulu-Paris, c'est plus de 20 heures d'avion.
Et là, pour notre trajet de retour, on avait en plus droit à une escale de 7 heures à l'aéroport de Newark.
Comme on était sur un vol domestique (Honolulu - Newark), pas la peine de passer les contrôles d'immigration y tutti quanti....on est libres comme l'air pendant 7 heures....dans l'aérogare...

Ah non, pas question de poireauter dans cet aérogare tout pourri pendant 7 heures.

Décision rapide et efficace : on prend le PATH (le train qui relie le New Jersey à Manhattan) pour aller profiter quelques heures de la grosse pomme avant d'attraper notre vol New-York Paris.

Une demi-heure de train, ça va, rapide. Et puis on a pris une bonne dose de NY avant de repartir (Central Park, Times Square, Empire State Building, Broadway...). Bref, une bonne piqure de rappel qui nous fait dire quand même que ce serait bien qu'on revienne ici un de ces quatre pour quelques jours !

Bon, j'avoue qu'on a quand même un peu flippé de pas attraper le train du retour dans les temps, surtout qu'on a galéré pour retrouver la gare dans Manhattan quand il a fallu repartir...Peu d'indications quand même !
Je crois que si on avait raté le train qu'on a pris, nos bagages rentraient tout seuls à Paris !

Bref, quelques heures avant, nous étions sur Waikiki Beach à Honolulu, nous voilà au pied de l'Empire State Building et dans quelques heures on verra la Tour Eiffel clignoter depuis le taxi qui nous ramènera à la maison...Moi je dis que la mondialisation, ça a aussi du bon !!

Allez, on y va ! Retour maison !

video

Jour 21 - Oahu - Départ

Dernier jour...même à seulement l'écrire, ça me fait mal...


Dernier réveil à Honolulu, dernier jour à Hawaii, ce soir, on est dans l'avion vers Paris...


Reviendrons-nous un jour à Hawaii ? Je me persuade que oui, on ne peut pas ne pas revenir...on se débrouillera !


Réveil au Hilton donc, petit déj, et direction, la plage, après avoir fait le check out à l'hôtel et laissé les bagages à la bagagerie de l'hôtel...



Ce matin, on va pas faire comme les japonais (voir ci-dessous....vas-y, tape toi des heures d'avion pour te cacher derrière un t-shirt, la tête posée sur une bouée vert beurk...ta femme à côté...pareil...sauf que elle, elle a préféré le matelas à la bouée...) 




Non, nous ce matin, après le cours de la veille, on a décidé de refaire du surf ce matin mais cette fois, sans prof, juste louer une planche et puis voilà...
Tant que tu tombes pas sur les coraux (ou ce qu'il en reste sur Waikiki), c'est pas dangereux le surf ici !

Diamond Head, vu de Waikiki Beach
On repasse par le Moana Surfrider, l'un des plus vieux hôtels d'Honolulu (1901) mais surtout le plus beau ! (http://www.moana-surfrider.com/)




Le matelas gonflable flashy est à la mode dans les rues d'Honolulu...

Dernier passage par le cheesecake factory....on a résisté depuis le début, on part dans quelques heures...
...on craque !

 Mais sans matelas gonflable, c'est bien aussi...

No comment...


L'arbre gigantesque, sur Waikiki, au pied duquel se déroulent les démonstrations de Hula le soir, et pas loin de la statut du Duke.

Le maire de Paris pourrait s'inspirer de ses attaches vélo en forme de....vélo...moi j'adore !!

L'avenue qui longe la plage...ça en jette non...?




Trève de déambulations hawaiennes, l'heure a sonné...on retourne à l'hôtel chercher nos bagages et on attrape un bus, Direction l'aéroport...



Actor's studio...on est tristes...









Jour 20 - Oahu - Honolulu - Surf, Shopping & good time

Plus que 2 jours...dans 2 jours, on sera dans l'avion...retour vers Paris

Mais en attendant, on se réveille au Hilton face au Pacifique...mouais...on survivra !




Aujourd'hui, on a décidé de se faire le gros plaisir de surfer à Hawaii.
Bon, on a déjà fait du plusieurs fois surf au Pays Basque mais bon, on est des vrais débutants encore ! (et on risque de le rester vu le nombre de vagues à Paris)

Donc direction Waikiki beach et l'un des clubs de surf qui propose des cours tous niveaux (et surtout aux touristes débutant qui veulent essayer).


Alors déjà on te donne un vrai paquebot en guise de planche, un long board super large histoire d'être bien stable.
Petites explications à notre groupe de 6 sur la plage sur les positions sur la planche avant et pendant la vague et hop à l'eau.

Et en fait, surfer à Waikiki, c'est FASTOCHE (bon, j'exagère un peu mais franchement, c'est pas compliqué).
Même l'italienne de notre groupe qui avait pas l'air sportive pour un sou a réussi à se mettre debout sur sa planche...bon pas longtemps mais elle a réussi.
En tout cas, je peux vous dire que surfer à Honolulu face au Diamond Head, c'est un kif ENORME !!

Bon, par contre, il faudra me croire sur parole parce que forcément, je n'ai pas de photo de moi ou d'Elsa en train de surfer.
Ils proposent bien, à la fin du cours, tes photos en train de surfer pour genre 30 $ mais bon, faut pas déconner non plus !

Après cette session matinale de surf et une bonne douche, ce sera shopping, histoire de bien revenir à la civilisation, et de profiter du dollar !

Direction donc (en bus, puisqu'on n'a pas loué de voiture pour ces derniers jours) le Ala Moana Center.

Très agréable, à l'air libre, c'est sympa mais bon, ça reste des magasins...un petit tour par l'Abercrombie & Fitch d'Honolulu donc, puisque toujours pas arrivé en France, et puis voilà, on dépense des dollars et des dollars qui valent un petit peu des euros et un petit peu des euros...

Bref, c'est pas dans ce post que vous me verrez vous décrire des expériences mémorables !!

2 images pour finir...

1- La BNP te suit partout...même à plus de 20 heures d'avion...


2- On est en pleine campagne et Obama a le vent en poupe !!

Jour 19 - de Maui à Oahu

La nuit fut pluvieuse et agitée. Désormais rodés en terme de camping à Hawaii, on avait planté la tente sous un arbre pour se protéger de la pluie qui avait commencé à tomber à notre retour du resto (italien...miam !!) de la veille.

Quelle bonne idée nous avions eu là...tout au long de la nuit, on a entendu tout un tas de projectiles tomber sur notre toile de tente...bon, il faisait nuit, il pleuvait, on a pas eu le courage de sortir voir ce que c'était mais c'était étrange quand même...

Le lendemain matin, on a mieux compris. Tous les fruits de l'arbre sous lequel on s'était gentiment posés nous étaient tombés dessus pendant la nuit !



Alors impossible de plier la tente mouillée comme ça dans le sac...d'autant que c'est la dernière fois du voyage qu'on la pliera...la prochaine fois qu'on la dépliera, ce sera à Paris...!
Et puis pas question non plus de rester prostrés à attendre au soleil que la toile de tente sèche.

Bon, allez, le coin est désert, aucun campeur, on décide de mettre les éléments de la tente à sécher le temps qu'on aille se balader...



Et le coin où on a dormi, qu'on avait pas eu le temps de voir la veille au soir puisqu'il faisait nuit, n'était quand même pas dégueu !


Et encore une belle collection de panneaux (avec des nouveaux qu'on avait jamais vus !)



Après une bonne ballade, retour au parking où notre tente finit tranquillement de sécher.

Repliage et départ pour notre dernière excursion sur Maui...tout à l'heure, on rend la voiture et retour vers Honolulu sur Ohau.

 La Ford Taurus, même pas abîmée...oui monsieur le loueur...

Arrivés devant une gigantesque bambouseraie, on ne rêve pas, c'est bien ici qu'a été tournée la scène de début de Lost, lorsque Jack Shepard se réveille dans la jungle et court vers la plage où il découvre le crash.


Après tous ces petits arrêts le long de la Road to Hana, c'est le retour vers l'aéroport. Notre vol est en milieu d'après midi.




Des touristes tchétchènes en vacances ?


Avant de quitter Maui, un passage par le magasin d'une des marques de Ukulélé à Hawaii : Mele Ukulele...

Et forcément, craquage pour un beau ukulele en bois de Koa (un arbre d'Hawaii)...mais c'est pas tout ça, faudra s'y mettre en rentrant à Paris.

Direction Aéroport pour restituer la voiture de location (notre dernière puisqu'on a décidé de pas en prendre pour nos derniers jours à Honolulu).
Au revoir donc grosse Ford Taurus, fidèle compagne de nos belles découvertes.



Vu de Maui au décollage (la partie de la Road to Hana fermée à la circulation du fait des éruptions précédentes.

Et arrivée sur Honolulu

Et apparemment, l'aéroport n'est pas que civil...logique vu l'importance de la base de Pearl Harbor toute proche

Et voici donc les petits avions de Go! (ceux d'Hawaiian Airlines sont les mêmes)

Arrivés donc en fin d'après-midi à l'aéroport d'Honolulu, on prend un bus vers Waikiki pour retourner au Hilton de nos premiers jours. On avait décidé d'y revenir vu qu'on avait été bien accueillis, que la situation était idéale et le prix vraiment correct vu le confort et la vue et le balcon et la piscine du 12ème étage et le lit king size, et la baignoire et...bref...il est bien !


Le soir, on se sont vraiment revenus à la civilisation....le matin, on était en train de faire sécher notre tente sur des panneaux de signalisation...le soir, on est à Honolulu en train d'assister à un spectacle de Hula sur Waikiki Beach, à côté de la statue du Duke, avec tous les touristes qui dansent (des bras seulement) en même temps que les musiciens et danseurs...





Pour la peine, on est allés manger un bon hamburger au Cheesecake factory, bien gras et avec des frites comme il faut...et King Size of course...ça nous change des sandwichs à la dinde !