lundi 22 septembre 2008

Jour 9 - Kauai - Awa'awapuhi & Nu'alolo Trails

Et finalement...nous sommes vivants !!

Nous sommes réveillés au petit matin par les coqs en liberté qui s'éclatent dans le Kokee State Park.

Dans la nuit, des fleurs encore fermées la veille se sont ouvertes...pffff, trop beau Hawaii !!!


On ne traine pas pour se lever et se préparer puisqu'aujourd'hui, c'est randonnée au programme. Nous allons faire le Awa'awapuhi Trail (oui, essayez de le prononcer vous aussi !) qui s'enfonce dans le falaises de la Napali Coast pour atteindre des endroits inaccessibles de l'île autrement qu'à pied.

Le trail fait 3.25 miles soit un peu plus de 10 km aller-retour. Le dénivelé que nous avons regardé la veille sur une carte du visitor center est assez important et nous hésitons à faire une boucle pour revenir par un autre trail ce qui nous ferait un trajet total de 15 km...

Nous décidons donc d'aviser une fois que nous serons arrivés à la fin du Awa'awapuli trail, en fonction de notre fatigue...mais aussi de la météo, ultra capricieuse dans le coin, sachant que les sentiers sont décrits comme très dangereux dès que la pluie se met à tomber.


Bon, on emmène beaucoup d'eau au cas où et on se lance ! On laisse la voiture sur le petit parking au départ du trail, à quelques miles du campsite.

Le début est plutôt tranquille, on descend sous les arbres, la pente est douce tout comme ma peau, caressée par ce soleil radieux (aaaah, quel poète !)

Après quelques heures, on aperçoit les premiers points de vue sur la côte et l'océan.
Et on croise aussi le panneau qui donne les indications sur les trails qui croisent celui sur lequel on est. On voit notamment la direction du Nu'alolo Cliffs Trail qu'on envisage de prendre ensuite pour ne pas repasser par le même chemin au retour et faire une boucle.

Le truc, c'est que les sentiers sont pas très bien entretenus...Il suffit d'appuyer un peu sur le panneau et hop, il tourne de 45 degrés...accroche toi pour savoir dans quelle direction tu dois aller !!! Bref, c'est pas grave sur le coup puisque de toute façon, on doit aller jusqu'au bout de ce premier trail avant de prendre notre décision. On continue donc encore une petite demi-heure pour arriver au bout du Awa'awapuhi trail...

Et là, une fois arrivés au bout du bout du chemin, la vue est indescriptible...vraiment...on était scotchés...les falaises de plus de 600 mètres de haut sont découpés comme des aiguilles, tout en bas, on aperçoit une rivière qui traverse la végétation pour aller se jeter dans l'océan, les couleurs sont dantesques...et les photos ne rendent pas encore suffisamment la scène...

Non franchement, un grand moment et un sentiment d'être tout petits face à tout ça !



Bon, c'est pas tout ça, mais


La côte face à nous, c'est la NAPALI COAST. Pour la petite histoire, le groupe à qui appartient Quiksilver, Gotcha etc...s'appelle "NAPALI"...regardez sur les étiquettes des fringues la prochaine fois, c'est écrit "NAPALI - St Jean de Luz" (puisque le siège de Napali Europe est à Sain Jean de Luz).
On voit passer régulièrement des hélicos qui font le tour de l'île et dont le passage par cette zone constitue parait-il l'un des moments forts de la balade aérienne. Bon, c'est pas tout ça mais y'a quand même 5 km minimum de montée, et beaucoup plus si on décide de faire la boucle...et je vous le donne Emile, on a décidé de faire la boucle.

On revient donc au fameux panneau de directions aléatoires, on fait un choix (pif paf, allez hop, c'est par là !) et on prend le trail qui longe les falaises, parallèlement à la côte. On découvre une seconde vallée...même payasage sublime...

Mais on ne s'attarde pas trop
car le temps commence à se couvrir et, comme quasiment chaque jour en altitude, il va forcément se mettre à pleuvoir dans quelques heures.



On finit donc le Nu'alolo Cliffs Trail et on s'engage sur le Nu'alolo Trail qui est sensiblement du même acabit que celui qu'on avait pris le matin pour descendre.

On croise un couple (pas mal après plusieurs heures de marche seuls !) qui lui est au beau milieu du trail et qui vont donc assurément se prendre la flotte sur la tronche...on aimerait pas être à leur place...inconscients va !

Et puis voilà, on remonte, le végétation commence à se densifier, à verdir et puis...on arrive sur une route qui est en fait celle qui amène à la grande clairière où est notre camping...pas de chance...notre voiture est garée quelques kilomètres plus haut !!

Fatigués mais heureux comme pas deux (même si,effectivement, comme certains pourraient me le faire remarquer "Bah si, vous êtes deux"), on se pose quelques minutes dans la clairière pour manger un peu et se reposer avant d'aller chercher la voiture.


Malheureusement, la pluie pointe le bout de ses gouttes et commence à tomber drue (si si, il y a encore des gens en France qui utilisent ce mot).

Pas de chance, on a 3 km à faire sur la route pour rejoindre la voiture...je vous avoue que c'est un peu le moment pourri de la journée !!


Une fois arrivés, trempés, on va quand même voir un point de vue réputé magnifique : le kalalau Lookout, accessible en voiture...mais bon, comme vous le constaterez ci-dessous, si vous y allez pas le matin, pas la peine d'espérer voir quelque chose une fois les nuages arrivés en altitude !


Même si on devine un peu, ça ne vaut pas ce qu'on a vu plus tôt dans la journée. On rentre donc au Campsite...et là, franchement, la météo est pourrie, y'a personne aux alentours et on a prévu de partir le lendemain matin...trop triste !!!

En plus Elsa m'avait promis que je verrais des nénés et voilà la surprise...tout ce que j'ai vu, c'est des panneaux...pas l'ombre d'un néné à l'horizon...ah oui, au fait, les nénés, c'est des sortes d'oies qui vivent à Hawaii...

Passons.....


On change donc nos plans et on décide de quitter le Kokee State Park et d'aller rejoindre Lihue, à l'est de l'ile, où on se trouvera bien un hôtel douillet et sec pour nous accueillir. On range donc comme on peut la tente (un peu humide) et nos fringues (très humides) et hop, c'est parti, bye bye Kokee State Park, Waymea Canyon et le centre de Kauai !


Au fur et à mesure qu'on redescend vers la côte, le ciel se dégage et ça y est, il fait beau et chaud !

Qui a dit que c'était compliqué la vie ?
Après 1 heure et demi de route on arrive donc à Lihue et on va au petit hôtel qu'on a repéré dans le guide pendant qu'on roulait.

Y'a des chambres dispo, c'est pas trop cher et la nana nous offre un surclassement avec vue mer et une chambre immense ! On a prévu de passer une nuit avant de repartir camper demain soir alors ça va être un vrai plaisir ! C'est pas le Hilton d'Honolulu mais ça va !!

Et puis surtout, y'a des prises de courant, dont on n'avait pas vu la moindre trace depuis notre départ de Big Island il y a 3 jours....
Alors on en profite et on consomme l'équivalent de la ville de Moulins en 1 nuit à recharger tous nos appareils, appareil photo, camescope, pc, téléphones etc...



Allez, pour finir, le film de la rando. Mettez le son, c'est du bon !!!


video

1 commentaire:

val a dit…

Salut !
Sympa ton blog. Je prépare un périple de 20 jours à Hawaii en mars alors votre séjour va peut-être m'inspirer. Merci pour le partage de votre aventure !