samedi 20 septembre 2008

Jour 7 - Big Island-Volcanno - Kauai-Po'ipu Beach

Septième jour de notre voyage...déjà une semaine que nous avons quitté Paris...qui ne nous manque pas du tout !!

Aujourd'hui, nous terminons notre visite de Big Isalnd (dont le vrai nom est en fait "Hawaii". C'est cette île qui a donné son nom à l'archipel). Dans l'après-midi, nous prendrons un avion pour rejoindre l'ile de Kauai, à l'autre bout de l'archipel (du moins, de sa partie habitée), complètement à l'ouest.

On se réveille avec un plaisir énoooorme dans ce bon lit douillet...on en profite parce qu'à partir de ce soir, ce sera de nouveau la tente pour plusieurs jours...!

Nous quittons le Vovanno Inn et partons vers le Parc Nati
onal de Volcanno, sous un soleil radieux. Les allemands que nous avions rencontré au Mauna Kea (voir Jour 5) nous avait donné leur ticket d'entrée au Parc National, valable 3 jours. 10 dollars de gagnés ! Y'a pas de petites économies !!!


On prend le petit déj dans le resto du Parc qui donne directement sur le cratère en activité. La vue est superbe et on apprécie vraiment ce vrai petit déj dans le confort !



Nos french toasts engloutis, on passe visiter en premier lieu le visitor center (on est dans un Parc National cette fois, donc tout est vraiment bien fait !).

Tout y est expliqué, la formation du volcan, son histoire, les séismes...! D'ailleurs, les relevés sismographiques de l'ile sont affichés et on constate qu'hier, à l'heure où nous étions tranquillement assis à regarder la lave se jeter dans l'océan, il y a eu un séisme d'une magnitude de 3.1.

Ben nous, on a rien senti !


En fait, dans le Volcanno National Park, il y a deux volcans : Le Mauna Loa, le plus gros volcan du monde culminant à 4170 mètres, et le Kilauea qui est né sur ses pentes.

Le Kilauea est connu comme le volcan le plus actif au monde. De manière inhabituel, il n'est pas en forme de cône mais est en fait une vaste caldeira avec toute une série d'évents qui s'étendent le long d'une faille qui descend sur 80 km jusqu'à l'océan.

L'éruption est continue depuis 1983 (!) et plus de 1.6 milliards de mètres cube de lave ont été crachés...assez pour paver une route qui ferait 50 fois le tour de la Terre (mais qui serait bien inutile convenons-en !). L'ile s'est en tout agrandie de 230 ha avec cette lave qui gagne à chaque fois sur l'océan !

Le diamètre de la caldeira que vous voyez sur les photos est de 3km et le fond de la caldeira est 120 mètres plus bas.

Nous avions prévu deux choses : faire la route qui fait le tour du cratère puis descendre les pentes du volcan jusqu'à l'océan.

Notre première étape se voit être raccourcie. Le volcan est plutôt en forme en ce moment et la route qui en fait le tour est fermée sur une grosse partie étant donné la trop grande quantité de dioxyde rejetée par le cratère.



Visitor center : c'est fait
La caldeira du Kilauea : c'est fait

Maintenant on reprend la voiture pour descendre vers l'océan en empruntant la Chain of Craters Road.
Tout au long de la route, nous nous arrêtons à plusieurs reprises pour observer tout un tas de cratères ou de coulées de lave refroidies. Le paysage est étrange, unique et étonnant. Les zones sans végétation sont immenses et on se rend compte qu'on traverse vraiment des zones qui ont, il n'y pas si longtemps, été dévastées par des coulées de lave énormes.







Nous arrivons au bord de l'océan...cette côte est entièrement constitué de lave issue des éruptions qui ont eu lieu au cours des décennies précédentes...donc y'a des trous, faut faire gaffe ! D'autant que la lave circule, dans plusieurs cas, dans des tunnels qu'elle creuse sous le sol...


De la côte, nous apercevons au loin les fumées provenant de la coulée de lave qui se jette dans l'océan, celle que nous avions vue la veille au soir.

Sur la photo qui suit, vous pouvez voir la trace laissée par les dernières coulées qui ont dévalé les falaises.
Bon, faut pas trainer parce que notre vol est vers 16h30 et il faut encore ramener la voiture, faire le plein, enregistrer etc...sauf que cette fois, on va pas se faire avoir et on arrivera pas 2 heures avant le vol !! Tout se passe bien, on rend avec plaisir notre Impala (note pour la prochaine ile : demander une autre voiture que cette gimbarde). Le vol se passe en 2 fois : Hilo - Honolulu (sur Oahu) puis Honolulu-Lihue (sur Kauai). Aucun vol ne fait le trajet en direct mais l'escale est super courte donc ça nous ira ! Cette fois, on profite bien de la vue de l'avion sur Big Island, sur Honolulu et sur l'arrivée à Kauai...De là haut, on se rend vraiment compte des paysages formidables d'Hawaii : ces montagnes recouvertes de forêts vierges qui se jettent dans l'océan...c'est du Lost tout craché !

A l'arrivée à l'aéroport de Lihue, à l'est de lîle, nous demandons autre chose qu'une Impala et on nous donne une Ford Fusion...une sorte de Mondeo à la sauce US...10 fois mieux que l'impala ! C'est cool, d'autant que nous allons rester 7 jours sur Kauai donc mieux vaut avoir une voiture agréable !

Direction la côte sud de l'île vers le Po'ipu Beach Park où nous allons planter la tente pour une nuit.

A l'arrivée, le Po'ipu Beach Park est noir de monde. Il y a une soirée familiale pour l'anniversaire d'un des enfants de la famille, avec concert et immenses tables. Il doit y avoir au moins 200 personnes !

Le Beach Park étant assez grand, on peut planter la tente tout près de la plage, un peu à l'écart, à côté des autres campeurs qui ne sont pas de la fête.

On part diner dans un bon resto italien et au retour, on se pose sur la plage, pour profiter de cette nuit étoilée magnifique !

Et puis cette fois, un vrai film...avec du son et des images qui bougent (et comme vous êtes sympa, j'en ai mis au moins 24 toutes les secondes !)...Préparez vous, ça dure 10 minutes !!!!

video

Aucun commentaire: