dimanche 14 septembre 2008

Jour 1 - Oahu - Honolulu & Diamond Head

1er Jour à Hawaii...On se réveille tard...en même temps, avec les heures d'avion, le décalage horaire et les oreillers si moelleux du Hilton, on va pas culpabiliser non plus !!

Au réveil, on peut enfin admirer la vue depuis notre chambre...Le Pacifique est d'un magnifique bleu, les immeubles de Waikiki nous montrent leurs courts de tennis sur les toits (non mais le tennis, c'est complètement has been !! En plus, qui voudrait aller jouer au tennis sur le toit d'un immeuble à 100 mètres de l'une des plus mythiques plages du monde ???).

NB : vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en taille normale !

























On commence par aller prendre notre premier petit déj' dans Honolulu...on retrouve les pancakes, les french toasts, le marple sirup (le sirop d'érable) bref tout ce qui nous a manqué depuis le voyage de l'année dernière !

Une fois repus, on déambule ultra tranquillement (ultra = en tongs, short, t-shirt (robe pour Elsa), à environ 2 km/h, les yeux qui regardent partout) dans Waikiki.




On passe par la plage, où on découvre les hôtels implantés tout le long de la plage. Franchement, à part le Moana Surfrider (le plus vieil hôtel implanté sur la plage d'Honolulu, en 1901), l'architecture de tous les hôtels est d'une banalité (voire parfois d'une esthétique) affligeante, mais finalement, ce n'est pas aussi choquant que l'on s'y attendait avant d'arriver, et ça grâce aux palmiers, à la présence de ce sable blanc et de l'eau turquoise.



Cela dit, les promoteurs ont quand même un peu déconné quand ils ont construits certains hôtels. Certains sont construits tellement sur la plage que tout l'écosystème a été complètement détraqué. Ils en sont arrivés à être obligés de ramener du sable depuis d'autres plages de l'île...voire même de Californie...mouais...y'a pas de quoi être fier les gars !! Si Barack Obama (qui est né à Honolulu) a la même conscience écologique, ils sont pas prêts de ratifier Kyoto !

En milieu d'après-midi, nous décidons d'aller faire "l'ascension" de Diamond Head, le volcan éteint qui se situe à l'extrémité est d'Honolulu.

On retourne donc à l'hôtel chercher notre énoooorme Taurus, non sans avoir laissé le petit pourliche au "Valet" comme c'est l'usage...

On arrive à l'entrée du parc de Diamond Head en à peine un quart d'heure. L'entrée et le parking se situe en fait au fond du cratère où, pendant la seconde guerre mondiale était installée une base militaire. Il reste d'ailleurs encore à l'heure actuelle une base, mais on a pas vu beaucoup d'activités...les japonais se sont quand même calmés il est vrai depuis le temps...!!



Ah oui, c'est vrai que je ne vous ai pas dit, mais Pearl Harbor, c'est ici, sur cette île, Oahu. En fait Pearl Harbor, c'est à quelques minutes à l'Ouest d'Honolulu.

Bref, donc on gare la voiture au fond du cratère (non sans s'être déchargés des 5 dollars de droit d'accès) et on commence à monter vers le point d'observation, situé sur la couronne sud du cratère.

Après une demi-heure de marche, on arrive donc là-haut, dans une sorte de bunker où, à l'époque, se trouvait des centres d'observations et d'artillerie.

La vue sur Honolulu est sympa, un peu gâchée par la météo pas exceptionnelle pour notre premier jour.


On redescend ensuite et retournons vers Honolulu. En route, on s'arrête prendre un smoothie chez Jamba Juice, ces boissons aux fruits mixés qui, on le découvrira ensuite, pullulent à Hawaii étant donné le nombre de fruits présents sur l'archipel.

On finit la soirée par un dîner au "Cheesecake Factory", un resto qui propose une liste longue comme le bras de cheesecakes. Seulement voilà, après un bon vieux burger, faut s'accrocher pour avoir l'appétit pour un cheesecake...alors on renonce et on se promet de revenir à la fin du voyage dans 3 semaines pour leur faire leur fête à tous ces cheesecakes !!!


Sur le retour vers l'hôtel, on se pose quelques minutes sur la plage pour découvrir ces "garages à planches"...des planches de surf toutes alignées. Les gars (et filles!) du coin range leur planche ici et mette un cadenas et hop, la planche est rangée, prête à resservir le lendemain matin...c'est plus simple que de se la ramener sous le bras jusqu'à la maison !!

Quelques mètre plus loin, on s'arrête quelques minutes devant la statue du Duke...
Duke Kahanamoku...de son vrai nom Duke Paoa Kahinu Mokoe Hulikohola Kahanamoku (lui il a du galérer à l'école pour épeler son nom !). Il est considéré comme l'inventeur du surf moderne, d'où la présence de sa statue sur Waikiki.

En fait, à la base, c'était un sportif hawaïen de haut niveau qui avait été champion olympique de natation en 1912 et 1920 (sur le 100 mètres nage libre) et ce, sans Philippe Lucas...comme quoi c'est possible d'être champion olympique 2 fois ! Après sa carrière sportive, les hawaïens l'élire shériff d'Honolulu (et oui, ça se passe comme ça !!) de 1932 à 1961 (il est mort en 68).

Tous les jours, des colliers de fleurs sont déposés par des passants sur ses bras ou autour de son cou. Nous, on avait rien sur nous mais le cœur y était !

Pèlerinage terminé, on retourne au Hilton. Demain, c'est le départ. On commence notre parcours vers la côte Nord, le "North Shore".

Allez, une petite vidéo pour terminer tout ça et à demain !!

video

Aucun commentaire: